Rechercher

Le cerveau de l'enfant

👉 Si tu t’intéresses un peu à la parentalité "consciente/bienveillante/respectueuse/positive" (barrez les mentions inutiles), cela n'a pas du t'échapper : le cerveau de l'enfant est IMMATURE 🧠 et même très immature jusqu'à 5/6 ans.


D'autres avant moi (dont la célèbre pédiatre Catherine Gueguen) ont vulgarisé les (récentes) découvertes en neurosciences affectives et sociales et t'expliqueront bien plus en détail que moi le fonctionnement du cerveau de l'enfant (et pour cela, tu trouveras des articles et vidéos 💻 à profusion sur la toile!)


Néanmoins, laisse moi ici t'expliquer un peu tout ce bazar en termes pour néophytes, autrement dit, moi il y a 3 ans à la naissance de ma fille.


Le cerveau humain peut se diviser en 3 parties, ou en 3 "aires" (on parle aussi parfois de 3 cerveaux mais on est d'accord qu'en vrai, on en a qu'un seul hein!)

👉 Le cerveau archaïque, appelé aussi cerveau reptilien (en violet sur le dessin) correspond au cerveau le plus ancien. C'est le cerveau responsable de notre survie! Quand nous nous sentons en danger (et là je t'arrête tout de suite, le danger pour toi, adulte, n'est pas du tout le même que pour ton enfant de 12 mois!), il se met en route, et il réagit de manière instinctive, à savoir : par la fuite, la sidération ou l'agression! Voilàààààà donc pourquoi ton tout petit a la fâcheuse habitude de lever facilement la main sur toi/ses copains quand quelque chose ne lui plait pas ou qu'il se sent en insécurité (SPOILER ALERT, ça arrive souvent dans une seule et même journée!)


👉 Le cerveau émotionnel (ou limbique, en orange sur le dessin) est comme son nom l'indique la partie du cerveau qui contrôle nos émotions. Il est DOMINANT chez l'enfant qui vit de véritables tempêtes émotionnelles!


👉 Enfin le cerveau supérieur (ou néo cortex) est celui qui nous permet de faire appel à notre raison, à prendre du recul, à analyser la situation. Il nous permet également d'avoir un sens moral, de l'éthique et.... il n'est réellement mature qu'à 25 ans! 👵


➡ Il faut également savoir que les connexions entre les différentes aires du cerveau ne sont pas matures chez l'enfant, et que donc le cerveau supérieur immature de l'enfant ne lui permet pas de rationaliser, se maitriser, faire appel à sa raison quand il est en proie à une forte émotion. Pour faire simple, c'est comme si le cerveau supérieur était déconnecté des autres!


CONCLUSION : ⚠ Quand ton enfant se roule par terre à la moindre frustration, pleure pendant 10 minutes à chaudes larmes parce que son verre préféré est cassé ou hurle de joie parce qu'il a retrouvé son doudou, il ne JOUE PAS la comédie, il n'exagère pas, ne te manipule pas, ne se f*** pas de toi! Il est simplement complètement dominé par ses émotions, et ne PEUT pas faire autrement que de vivre intensément son émotion!


💟 Alors oui, je te l'accorde, parfois, c'est fatiguant, épuisant, usant, et autres mots en -ant, mais dis toi qu'à priori, tu es passé par les mêmes phases quand tu étais toi même enfant en proie à un cerveau non cablé et immature, et pourtant tu t'en es plutôt bien sorti non? Si tu veux aider ton enfant à passer ce cap et accompagner la maturation de son cerveau, un seul mot : L'EMPATHIE 🌱 (Et ça tombe bien ce sera le sujet de la semaine prochaine!)





This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now